Répondre à : COMPTE RENDU ROUTE DE JANVIER A JUIN 2024

Accueil Forums Vélo route COMPTE RENDU ROUTE DE JANVIER A JUIN 2024 Répondre à : COMPTE RENDU ROUTE DE JANVIER A JUIN 2024

#7964
Joelle
Participant

    3 jours d’itinérance.
    Caroline a eu une superbe idée : partir trois jours en itinérance dans un petit coin qu’elle aime particulièrement le Lac des Settons. Gilou a donc tracé un parcours en conséquence. Nous étions finalement 7 dont 4 roulecool, 2 nous ayant abandonnés.

    Vendredi matin, nous avons avancé jusqu’à St Julien de Jonzy chez ses amis qui ont hébergé nos véhicules. Le ciel était peu engageant, il a plu une grande partie du parcours en voiture, la température était des plus friquette pour une fin mai, mais nous n’allions pas déjà capituler. Les roulecool sont des Squadra avant tout !

    La pluie était arrêtée quand nous avons quitté Saint Julien, mais la grande descente qui s’en est suivie ne nous a pas réchauffés tout de suite. Nous avons pu quitter les pelures au fil des km car le relief est loin d’être plat. A Sanvignes les Mines, une déviation que nous avons tenté d’ignorer, mise en place pour gravillonnage nous a obligés à faire demi-tour et nous a perdus dans la nature vers Monceau les Mines. Bernard a failli y laisser sa chaîne neuve mais l’équipe Mavic a une fois de plus prouvé son efficacité et tout est rapidement rentré dans l’ordre.

    Gilou pourtant très ponctuel pour déjeuner nous a fait attendre jusqu’à 13h passées pour déjeuner, depuis 5h30 nous avions l’estomac dans les chaussettes! Les nuages noirs rodaient, de petites gouttes commençaient à tomber, il était temps de repartir vers une trouée claire. Toute la journée nous avons joué à cache-cache avec la pluie et nous avons gagné la partie, elle ne nous a jamais trouvés.
    Les paysages étaient magnifiques et la flore très dense, je me suis régalée. Moux en Morvan, où nous avons passé la nuit, était envahi de cyclistes belges. 400 filles et garçons organisaient là un critérium et de longues sorties chronométrées sur ce grand week end Ils ont l’habitude de choisir une région française par an pour venir rouler sur nos routes. De bons vivants qui nous ont spontanément offert frites et bières ou autres boissons. Un très bon moment de convivialité. Nous les avons invités dans notre Forez en 2026. A suivre…

    Après la déviation imprévue, notre journée s’est terminée avec 147km et 1733m de dénivelé que nos 4 roulecool ont avalé sans jamais broncher.

    Le deuxième jour, nous avons atteint le magnifique Lac des Settons, perdu dans les arbres, auprès duquel étaient hébergés… les belges. Ils devaient dormir, nous n’avons vu personne. Nous avons poursuivi notre route sur Château Chinon que nous avons visité. Gilou et Bernard y avait des souvenirs de BRM 600 qui passait par là en 2003. Caro, Gilou et moi sommes montés au calvaire, une pente à 18% sur 300m mais nous en avons eu pour nos efforts, le panorama sur le Morvan était splendide ! Puis, le canal du Nivernais nous a offert une belle pause tranquille d’une vingtaine de km et nous avons décidé de déjeuner au soleil, devant une belle petite maison d’éclusier.
    Quelques km plus loin, le ciel devenait noir, il fallait trouver un abri au plus vite. A Lusigny, Alain nous a permis d’éviter une averse orageuse en trouvant une terrasse d’un ancien restaurant abandonné qui nous a abrités ainsi que nos vélos. Nous avons patienté une demi-heure et avons pu repartir laissant la pluie aller embêter d’autres âmes.
    Après 141 km et 1280 m de dénivelé, nous nous sommes arrêtés pour la nuit dans un relais de la Route Bleue.

    Nous sommes repartis ce matin vers 7h45, sous un ciel chargé et une température de 13°. C’était sûr,nous aurions la pluie, tous les indicateurs étaient au rouge. Nous avons pu rouler tranquillement jusqu’à 11h17 et, alors que nous étions entre Vindecy et Marcigny (et oui encore sur la voie verte que connaissent bien « les Parisiens » ou les BRMistes) un petit crachin a commencé à nous alerter. Il fallait faire fissa ou nous allions être trempés jusqu’aux os. Tout le monde a adhéré, sans tergiverser, à la proposition de Gilou. , il fallait rentrer au plus court. Au lieu des 95 km prévus, nous avions 85 km au compteur et 840m de D+. Pour finir notre périple, nous avons été très bien accueillis au domaine de Chuin, chez des amis de Caro qui nous ont offert l’apéro et ouvert leur maison pour manger notre pic-nic à l’abri.

    Un joli raid dans un Morvan magnifique, fleuri, sauvage, verdoyant et tranquille avec des co-équipiers au top, volontaires et dynamiques qui n’ont jamais faibli malgré les difficultés du parcours. Un bel esprit de camaraderie qui a maintenu la cohésion du groupe. Nous referons certainement l’année prochaine avec «nos roulecool», c’était trop bien !!!. Merci à Caro pour sa belle idée et à Gilou pour son tracé.