Répondre à : Compte rendu vélo de route

#1501 CITER
DANIEL
Participant

    Il y a ceux qui partent et ceux qui ….restent !! Bien sûr, les sorties roule- doux du lundi , les sorties roule-cool du mercredi continuent d’exister en aout ainsi que bon gré mal gré celles du samedi. Mais pour meubler un peu le calendrier estival, j’avais décidé d’ajouter en aout 3 sorties sur la journée, ce que les amateurs du genre ont baptisé avec tendresse  » Les reines des sorties » .Elles n’ont pas eu le succès escompté…

    La première, jeudi 4 aout, 230 km en direction de la Chaise dieu avec retour par le col du Béal, n’a réuni que 2 partants, Paulo et moi-même.

    Nous étions un peu plus nombreux, exactement 6, pour la seconde, jeudi 11 aout avec au programme un superbe parcours signé de notre ami Nicolas, 225 km, un départ du Pertuiset à destination des Estables et des hauts plateaux ardèchois.

    Jeudi dernier 18 aout, pour la troisième, proposé par Paulo, un parcours 180 km en direction de St Anthème et du haut forez sud, nous n’étions que tout les deux avec Paulo au RV 7h30 place de la mairie. Météo-France prévoyant sur ces montagnes des averses orageuses dès mi-journée, nous avons prudemment choisi de faire le parcours de la loge des gardes programmé le lundi 15 aout, pas celui des roule-doux, non l’autre 143 km. A priori, la menace orageuse était moindre de ce côté. Si le parcours des roule doux avait réuni un bon groupe sous la conduite de Gillou, celui de 143 km avait été boudé. Il n’était pourtant pas bien plus long et sans doute guère plus difficile. La montée de la Loge des gardes par La Prugne, La Chabanne est assez longue mais nettement moins dur que par la source Charrier et on y goûte cette tranquillité sans égal des routes de la montagne roannaise. Nous sommes arrivés la haut à 11h 30 dans la brume ,et repartis de suite pour retrouver plus bas un peu de soleil . Un arrêt sandwich à St Polgues, un arrêt mousse à Civens, à la maison à 15h, c’est un retour très roulant.

    Dommage que ces  » reines des sorties » n’aient pas trouvé leur public . Bien sûr, certains étaient partis en vacances et c’est normal. Bien sûr, il y avait des indisponibles. Bien sûr, il y avait ceux qui ont peur à tort du kilomètrage. Bien sûr, il y avait la canicule….Pourtant, je continue de penser que c’était une bonne idée qu’il faut garder pour l’été prochain. Le parcours de Paulo est dans les cartons, tracé sur open-runner et n’attend qu’une occasion pour ressortir. Je suis sûr que la plupart d’entre nous, moi compris, n’a jamais emprunté nombre de ces petites routes dénichés par notre camarade Paulo.

    Bon dimanche à toutes et tous